Les impostures du Bio


28/07/2011

Avec 3,3milliards d’euros de chiffre d’affaires en 2010, la filière bio est en plein essor. À contre-courant de la pensée dominante, un livre dénonce ses “fausses promesses”.

PDF - 610 ko

Aujourd’hui, il est politiquement incorrect de toucher à la filière bio, assure Gil Rivière-Wekstein. Fondateur du mensuel Agriculture et Environnement, spécialiste de ces secteurs, il entend dénoncer les « lieux communs » répétés sur cette filière, dans un livre au titre évocateur : Bio, fausses promesses et vrai marketing (éditions le Publieur).